Lot N°109

Ferrari 328GTS • 1985 NON VENDU

Meilleure enchère :Pas d'enchère

Numéro du lot109

Vendeur Stbouvy

Vendeur particulier

Langues FR,GB

Lieu où se trouve le lot Namur,Belgique

Le plus Un dessin Pininfarina

Et aussi Grand entretien effectué en 2019

Numéro de sérieZFFWA20B000060203

Cylindrée3184 cm3

Nombre de cylindres8

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 5

Description

Historique

Non, ce n'est pas celle de Magnum, même si elle lui ressemble ! Dans la série télé, Tom Selleck conduisait une 308 (et encore : juste la carrosserie paraît-il…). La 328 a succédé à la 308 en 1985. Elle fut présentée au salon de Francfort et produite à 6000 exemplaires jusqu'en 1990.
Le véhicule présenté ici a été immatriculé dès octobre 1985 en Italie où il connut deux propriétaires en 30 ans. Le troisième, un Luxembourgeois, l’acquit en 2015 et le quatrième, notre vendeur, en décembre 2018. Depuis, notre GTS a parcouru 3500 km sur un total affiché de 74000 (non vérifiés). Un dossier d’entretien existe depuis 2015, les factures depuis 2018.
Outre le certificat d'immatriculation ‘collection’ établi à son nom, le vendeur dispose de la validation au contrôle technique ainsi que d'un rapport d'évaluation dressé par un expert agréé. Les manuels constructeur, dans leur pochette d’origine, sont fournis, tout comme une housse pour le toit amovible (photo 0612) et une autre pour la voiture (photo 0613).

Extérieur

Notre 328 GTS, donc à toit amovible, a été repeinte dans sa couleur d'origine ‘rosso corsa’ (photo 29) par l'un des anciens propriétaires. Si ça et là certaines images peuvent laisser penser à l'existence de griffes (photos 15, 18 et 20), ce sont en réalité des reflets de lumière. La belle rouge, due au crayon magique de Pininfarina (photo 23) sous la direction de l’Ingénieur Fioravanti, en jette !
Les vérins de capot arrière, la fixation du capot avant, le joint du toit amovible et les supports des rétroviseurs extérieurs ont été remplacés début 2019. Un peu plus tard, la patte de fixation du phare avant droit et de la glace protégeant le bloc de feu de position et de clignoteur avant droit a également été remplacée, car fendue.
Les jantes de 16 pouces sont d'origine, en alliage. Les pneus Pirelli (205/55 à l’avant, 225/50 à l’arrière) montrent une usure de 50% environ. La roue de secours est du type galette.

Intérieur

En février-mars 2019, le propriétaire a fait procéder à un nettoyage approfondi de l'intérieur ainsi qu'à une re-teinture du cuir (noir) du siège conducteur (photos 53 et suivantes). Les garnitures latérales des sièges et la toile recouvrant le mini-coffre à bagages ont été remplacées. Néanmoins, on peut constater de manière globale une certaine usure du cuir d'origine, inévitable avec les ans.
Quelques traces ou taches sont visibles sur les accoudoirs et moquette des portières, la garniture est déchirée derrière le siège conducteur (photo 59), la moquette un peu usée. Les commodos du tableau de bord et de la console centrale ont subi les outrages du temps et du soleil, mais restent dans un état très correct. Ce n’était pas une voiture de musée ni un objet de spéculation : elle a roulé, ce qui est la raison d’être d’une Ferrari !
Toute l'instrumentation est fonctionnelle. On remarquera le compteur de vitesse qui grimpe à 280 km/h, et le levier de vitesses, rond et haut perché dans sa grille si caractéristique du petit cheval cabré, pour jouer avec les 5 rapports.

Mécanique

La 328 GTS (pour 3,2 litres et 8 cylindres) est équipée du V8 atmosphérique ‘quattrovalvole’ (quatre soupapes) disposé transversalement en position centrale arrière. Cette noble mécanique avec injection électronique développe 270 ch à 7000 tours/minute, de quoi assurer le 0 à 100 km/h en 6,3 secondes.
Ce modèle, déjà équipé d'un contrôle de trajectoire, dispose encore d’une direction non-assistée, assurant un contact direct avec la route.
Le dernier grand entretien date de février 2019. Ont été alors remplacés la courroie et le tendeur de distribution, la connexion entre le relais de la pompe à essence et le bloc de connexion, les tuyaux d'eau et d'essence, le vase d'expansion, la pompe à eau et le compresseur du climatiseur. Un bourrage du levier de vitesses a aussi été résolu. Sacrée cure de jouvence !
La trousse à outils est présente mais incomplète (photo 0611).


Enchères et commentaires

Meilleure Enchère Pas d'enchère
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 0

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre