Lot N°210

Maserati 224 Biturbo • 1990 NON VENDU

Meilleure enchère:6 200 €

Numéro du lot210

Vendeur Fra66

Vendeur particulier

Langues FR,GB,IT,Anglais

Lieu où se trouve le lot Nimy,Belgique

A savoir 3 propriétaires en 30 ans

Le plus 40947 km d’origine

Numéro de sérieZAM331B00LB120594

Cylindrée1996

Nombre de cylindres6

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 5

Description

Historique

Fondée par Alfieri Maserati et ses frères, la marque iconique au Trident existe depuis 1914. Elle a su tout au long de son histoire proposer des véhicules de caractère, destinés tant à la compétition qu’au grand public. Les frères Maserati ont cédé leur firme en 1937 à Orsi. La marque est ensuite passée entre plusieurs mains, chaque propriétaire ayant apporté sa patte et son style. Alejandro De Tomaso rachète l’entreprise à Citroën en 1976 à la suite de l’échec commercial de la SM équipée d’un moteur Maserati. A la surprise générale, il propose une berline Bi-turbo qui sera déclinée en plusieurs modèles jusqu’au milieu des années 90.
La 224 biturbo introduite en 1990 est motorisée par un V6 de 2 litres et 24 soupapes au son magique. L’exemplaire proposé n’a connu que trois propriétaires en trente ans. Son suivi mécanique est limpide. Un dossier complet avec carnet d’entretien à jour, de nombreuses factures, le livret de bord d’origine et la trousse à outils accompagnent la voiture.

Extérieur

La 224 propose des bas de caisse noirs spécifiques, une calandre quatre phares, des pare-chocs larges qui intègrent les feux antibrouillard à l’avant – à noter un verre fendu du côté droit (photo 012) – et une double ligne d’échappement à l’arrière.
Cette GT arbore un beau rouge agrémenté du logo au trident à plusieurs endroits de la carrosserie. Un béquet discret sur le coffre renforce son côté sportif de cette GT et son efficacité aérodynamique. Les pneus Bridgestone sont montés sur des jantes alliage y compris la roue de secours.

Intérieur

L’intérieur de cette Maserati est luxueux : cuir, alcantara et bois se mêlent pour proposer un ensemble de bonne facture, cossu, raffiné et confortable. Malgré les trente ans de la voiture, la sellerie et les boiseries apparaissent avoir bien vieilli. Les contreportes sont encore recouvertes d’un plastique de protection. La planche de bord très complète avec de nombreux cadrans vous rappelle que vous êtes dans une auto avec un ADN sportif, complété avec classe par de la ronce de noyer et une pendulette analogique Maserati. Le volant et le pommeau du levier de vitesses sont en bois.

Mécanique

Sous le capot, nous retrouvons le moteur d’origine de six cylindres en V de deux litres à double arbre à cames et 24 soupapes suralimenté par deux turbos développant une puissance de 245 chevaux, apportant la sportivité nécessaire à cette GT. Au-delà de l’aspect purement mécanique, le moteur est aussi agréable au regard qu’à l’utilisation : couvre-culasse rouge, moteur siglé Maserati et tubulures chromées. La mécanique est épaulée par une boîte manuelle à cinq vitesses.
Le programme d’entretien de la voiture a été scrupuleusement suivi, factures et carnet à l’appui. Le dernier entretien a été effectué en avril 2020 avec un remplacement de toutes les courroies. Ajoutées au faible kilométrage d’origine de l’auto, ces opérations devraient rassurer les acheteurs.


Enchères et commentaires

Meilleure Enchère 6 200 € par Deyevide
Nombre total d'enchères 7
Nombre total de commentaires 4

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre