Lot N°257

Peugeot 504 • 1969 NON VENDU

Meilleure enchère :Pas d'enchère

Numéro du lot257

Vendeur Gidan56

Vendeur particulier

Langues FR

Lieu où se trouve le lot Annecy France

Le plus L’élégance d’un dessin signé Pininfarina

Et aussi Moteur 2.0 litres à injection

Numéro de série2019DZ68958

Cylindrée1971 cm3

Nombre de cylindres4

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 4

Description

Historique

Poursuivant avec brio sa politique d’extension de gamme de ses berlines en coupés et cabriolets entamée avec les 203, 403 et 404, Peugeot présente le cabriolet 504 dès 1969. Il sera commercialisé jusqu’en 1983. La beauté pure et simple de ses lignes, dessinées par le studio de design Pininfarina à Turin, en font un classique indémodable et inspirant. Reconnu pour son élégance à l’italienne, ce modèle est équipé d’une mécanique de série réputée pour sa fiabilité et la simplicité de son entretien, ce qui en fait une voiture encore aujourd’hui utilisable au quotidien.
Acquis par son propriétaire actuel en juillet 2019 auprès d’un notaire dans le cadre d’une succession, le véhicule proposé à la vente a été régulièrement entretenu, comme le prouvent les nombreuses factures à disposition. Il a eu trois propriétaires auparavant, tous connus. Le compteur affiche 87500 km, non vérifiés, dont 2500 ont été parcourus par le vendeur. Ce dernier a effectué plusieurs travaux de restauration détaillés ci-après.
Le véhicule est libre de tout gage. Il a passé le contrôle technique en juin 2020.

Extérieur

De couleur rouge, d’origine, la carrosserie a fait l’objet de travaux de restauration. Elle mérite toutefois, selon le vendeur, un voile de peinture. On observe deux fois deux petits trous dans le pare-chocs avant, correspondant à deux phares additionnels déposés entre-temps (photo 18). On note aussi la présence, sur les portières gauche et droite, de deux perforations à l’endroit où les anciens rétroviseurs, remplacés depuis, étaient fixés (photos 32/33 et 40/41 – perforations couvertes par du tape rouge sur les autres photos).
Côté arrière gauche, le passage de roue montre une petite bosse (photo 35), tandis qu’à droite, une légère fissure indique une réparation ancienne peu soignée (photos 55-57).
Le soubassement a été traité contre la corrosion, facture à l’appui.
Deux rustines sont visibles sur les côtés gauche et droit de la capote (photos 96-97).
D’origine, les jantes de 15 pouces en acier, équipées de pneus Michelin, sont recouvertes d’enjoliveurs quelque peu bosselés (photos 51-54).

Intérieur

D’aspect impeccable, la sellerie de cuir noir ornée de passepoils rouges a été refaite comme à l’origine par un sellier professionnel. Tableau de bord et console centrale présentent des surpiqûres rouges, elles aussi assorties à la carrosserie. Rouge encore, la moquette de l’habitacle est protégée de carpettes noires au pied des sièges conducteur et passager.
La radio et son antenne électrique sont neuves.
La trousse à outils, les manuels constructeur et le carnet d’entretien manquent.

Mécanique

Le moteur 1.8 litre d’origine a été changé par le premier propriétaire du véhicule pour le 2.0 litres à injection de la 504 cabriolet Phase II, bien plus agréable à l’usage. Moteur, boîte et pont ont été révisés récemment. Un allumage électronique a été installé. Au niveau de la transmission, la boîte manuelle à 4 rapports a été refaite et tous les roulements changés. Les étriers de frein sont neufs, en échange standard, avec de nouvelles plaquettes. Des travaux sur le système électrique ont également été effectués en début d’année au niveau du câblage et de la bobine d’allumage.


Enchères et commentaires

Meilleure Enchère Pas d'enchère
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 1

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre