Lot N°274

Austin Healey BJ8 MK3 • 1966 NON VENDU

Meilleure enchère :Pas d'enchère

Numéro du lot274

Vendeur Emitoine

Vendeur particulier

Langues FR

Lieu où se trouve le lot Tourrettes,France

Le plus La plus aboutie des Healey

Et aussi Nombreux travaux effectués en avril 2020

Numéro de sérieHNJ8L34676

Cylindrée2912 cm3

Nombre de cylindres6

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 4 + overdrive

Description

Historique

La 3000 Mk3 ‘BJ8’ est l’ultime développement des roadsters Austin Healey apparus en 1953. Lancés avec un 4 cylindres, ils furent équipés d’un 6 cylindres de 2,6 litres dès 1956, la cylindrée passant à 3 litres en 1959. Avec sa ligne sensuelle toute en rondeurs, son châssis passant sous l’essieu arrière lui conférant une silhouette basse et sportive, avec son moteur coupleux et fiable, la 3000 fait sensation et se vend au même rythme qu’elle cumule les titres en compétition. Sans rien perdre de son charme inimitable, la dernière génération, dont notre exemplaire fait partie, uniquement livrée en version 2+2, est, avec ses vitres montantes et son tableau de bord en bois, la plus luxueuse des ‘Big Healeys’. C’est aussi la plus puissante, avec un moteur de 148 ch lui permettant d’abattre le 0 à 100 km/h en moins de 10 secondes. La boîte est à 4 rapports avec overdrive sur les deux derniers. Autre progrès, un servo-frein fait désormais partie de l’équipement standard.
La voiture présentée fut acquise par le vendeur en 2004. Il en est le troisième propriétaire et a parcouru 25000 kilomètres à son volant depuis son achat. Le compteur en affiche un peu plus de 29000, peut-être pour 129000. Elle fit l’objet d’une restauration complète effectuée en avril 2020 et détaillée ci-dessous. Un dossier d’entretien existe couvrant ces 15 dernières années. Pour la petite histoire, notre Healey a tourné dans le dernier film de Virginie Effira et Romain Duris : "En attendant Bojangles".
Immatriculée en France au nom du vendeur, elle est accompagnée d’un manuel de l’utilisateur en français et d’une documentation technique en anglais, et d’un certificat délivré par le British Motor Heritage.

Extérieur

Une peinture complète dans le coloris d’origine British Racing Green fut donc effectuée en avril 2020. A cette occasion, un pare-brise feuilleté fut monté pour raisons de sécurité. Trois badges sont fixés sur l’aile gauche. Le couvre-tonneau et le couvre-capote sont neufs. Le bouchon du réservoir à essence ferme à clé. Les roues à 78 rayons sont neuves et chaussées de pneus Vredestein Sprint Classic usés à 30% environ.

Intérieur

L’intérieur est entièrement reconditionné avec notamment un tableau de bord neuf et le volant d'origine customisé en bois. La sellerie en cuir a été refaite conformément à l’origine et le soufflet du levier de vitesses a été remplacé. Une poignée de maintien a été discrètement fixée sur le montant du pare-brise côté passager. Les instruments fonctionnent, le compte-tours ayant été reconditionné. Le plancher du coffre est neuf, de même que le cache-roue de secours.

Mécanique

La partie mécanique a fait l’objet de travaux conséquents avec notamment le changement de l’embrayage, la réfection du circuit de refroidissement avec un nouveau radiateur et un ventilateur additionnel électrique de provenance Denis Welch, le remplacement de la dynamo par un alternateur et le montage d’une bobine d’allumage sport neuve.
Côté liaisons au sol, les 4 amortisseurs ont été changés de même que l’ensemble des silentblocs avant et arrière. Le boîtier de direction a été révisé, les biellettes de direction remplacées. Enfin, le freinage – disques à l’avant et tambours à l’arrière – a également été vérifié avec le remplacement des pistons de freins.
La trousse à outils est fournie, mais elle est incomplète.


Enchères et commentaires

Meilleure Enchère Pas d'enchère
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 2

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre