Lot N°286

Dino 246 GT • 1972 EN NEGOCIATION

Meilleure enchère:252 000 €

Numéro du lot286

Vendeur Amédée

Vendeur professionnel

Langues FR

Lieu où se trouve le lot Monaco,Monaco

Le plus Un dessin sublime

Et aussi A bénéficié d’une restauration complète

Numéro de série02784

Cylindrée2418 cm3

Nombre de cylindres6

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 5

Estimation 300 000 - 350 000 euros

Description

Historique

La marque Dino a été créée par Enzo Ferrari en 1964 pour commercialiser des voitures de sport 2 places animées par des moteurs V6 (puis ensuite V8) en position centrale à la place du V12 réservé aux créations les plus prestigieuses de Maranello. Le nom de la marque a été choisi en hommage à son fils Alfredo « Dino », prématurément décédé en 1956 à l’âge de 24 ans.
Après une toute première apparition à Genève en 1965 sous la forme d’un concept dû au crayon d’Aldo Brovarone pour Pininfarina, la première version de production de la Dino, la 206 GT (2,0 litres et 6 cylindres), a été présentée à Turin en 1967. Dès le salon de Genève 1969 lui succède la 246 GT (2,4 litres et 6 cylindres), la puissance passant de 165 à 195 ch au régime de 7600 t/min – bon sang ne saurait mentir ! Le bloc alu laisse place à un bloc en fonte, plus fiable, tandis que l’empattement augmente de 6 cm. L’acier remplace l’aluminium pour la carrosserie, et les jantes Cromodora adoptent une fixation à cinq écrous en remplacement de l’écrou central. La Dino n’arbore ni le cheval cabré, ni le nom de Ferrari.
L’exemplaire proposé, millésimé 1972, est l’un des 3761 produits entre 1969 et 1974. Il provient d’une faillite, ce qui explique le peu d’informations disponibles sur son historique et l’absence de documents relatifs à la restauration complète dont il a manifestement fait l’objet. Tout au plus sait-on que notre Dino se trouvait en France en 2012, la vignette d’assurance posée sur le pare-brise en faisant foi. Elle est aujourd’hui immatriculée à Monaco au nom du vendeur, un établissement professionnel, et n’est pas gagée. Elle est accompagnée du manuel constructeur, mais pas du carnet d’entretien, et d’une housse de protection.

Extérieur

Dessinée par Pininfarina et produite chez Scaglietti, la carrosserie a été un des éléments du grand succès de la Dino. Celle de la voiture présentée a bénéficié d’une restauration de qualité. Aucune corrosion, aucun défaut ne sont apparents. La peinture, de couleur rouge, est neuve. Il ne reste aucune trace de la peinture d’origine que le vendeur pense avoir été grise. Tous les joints d’encadrement des ouvrants et pare-brise sont neufs. Les chromes sont en bon état ; certains, comme le rétroviseur ou l’encadrement des logos, ont été conservés d’origine et sont très légèrement piquetés (photo 032). Les jantes en alliage d’origine de marque Cromodora ont été restaurées. Elles sont équipées de pneumatiques Michelin XWX en 205/70 R 14 neufs.

Intérieur

En cuir de couleur noire, l’intérieur est neuf aussi : sièges de type Daytona, tapis de sol, contre-portes, ciel de toit, aucun défaut ne vient ici encore entacher l’impression d’un travail exécuté dans les règles de l’art. L’instrumentation d’origine est complète et en bon état de fonctionnement : tachymètre affichant 69059 km, compte-tours avec ligne rouge à 8000 t/min, température et pression d’huile, température d’eau, jauge à carburant, ampèremètre, tout y est. L’autoradio Becker Mexico d’origine est aussi présent. Le levier de vitesses avec sa grille chromée est en bon état, ainsi que le cendrier et l’allume-cigare. On note aussi les trois petits leviers des ouvrants arrière : trappe à carburant, capot moteur et coffre dans lequel on observe la présence d’un extincteur. Le coffre avant abrite la roue de secours identique aux autres roues, ainsi que le cric d’origine dans sa housse. La trousse à outils complète n’est toutefois pas présente.

Mécanique

Le moteur V6 en position centrale transversale et la transmission ont aussi fait l’objet d’une réfection. Comme pour les autres travaux, aucun justificatif n’est disponible mais, comme pour la carrosserie et l’intérieur, il se dégage de l’ensemble l’impression d’un travail sérieux.


Enchères et commentaires

Meilleure Enchère 252 000 € par Fsnice
Nombre total d'enchères 12
Nombre total de commentaires 5

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre