Lot N°347 • Disponible pour achat immédiat – Prix 30 750 €

Ford Escort 1300 GT Mk1 - Préparation rallye • 1974 CONTACTEZ-NOUS

Meilleure enchère :Pas d'enchère

Numéro du lot347

Vendeur T L Racing

Vendeur particulier

Langues FR

Lieu où se trouve le lot Firmi, France

Le plus Une préparation rallye sérieuse

Le mot du vendeur « Avec ce petit 1300 on collait au train des Porsche »

Numéro de sérieGCATNK00829

Cylindrée1298 cm3

Nombre de cylindres4

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 4

Estimation 30 000 – 36 000 euros

Description

Historique

Présentée au Salon de l’Automobile de Bruxelles en 1967, la Ford Escort Mark I succède à l’Anglia. L’Escort adopte des lignes plus modernes et discrètes que son aînée. Côté mécanique, sa conception est résolument classique, comme en témoigne sa propulsion. Toutefois, la Ford Escort se révèle très polyvalente à l’usage. Sa mission est donc de conquérir l’Europe face aux Peugeot 204, Simca 1100, Opel Kadett et autres Fiat 128. La production est lancée au cours de l’hiver 1968. Elle acquiert très vite une réputation de voiture robuste et fiable. Le catalogue de la Ford Escort propose différentes motorisations allant de 939 cm3 à 1994 cm3 et développant de 36 à 120 ch pour une auto de moins de 800 kg. La carrosserie est déclinée en compacte deux portes, quatre portes et break deux portes. En 1975, après 2 228 350 exemplaires, le modèle est renouvelé avec la version Mark II, puis vient la Mark III qui bénéficie d’une refonte complète du modèle avec une transmission par traction et des roues arrière indépendantes. Différentes générations se succèdent jusqu’à l’arrêt du modèle en 2000 au profit de la Ford Focus.
Malgré une image très conventionnelle dans le civil, elle officie comme une véritable référence en compétition, et cela dès le début de sa carrière. La Ford Escort se forge rapidement un sérieux palmarès en rallyes avec deux titres de Championne d’Europe en 1968 et 1969. Dix ans plus tard, en 1979, l’Escort Mark II devient Championne du Monde des Rallyes. La Ford Escort accompagnera également Ari Vatanen dans ses débuts. A son volant il est sacré Champion du Monde des Rallyes en 1981.
L’Escort proposée à la vente est une version 1300 GT Mark I en carrosserie 2 portes. Elle est assemblée à l’usine de Saarlouis en Allemagne en octobre 1973 et vendue en janvier 1974. C’est une seconde main achetée par son actuel propriétaire en 1994. En 2016, il la transforme pour faire de la compétition. Les travaux sont détaillés plus loin et largement illustrés. Elle dispose de son carnet d’entretien et de nombreuses factures. Elle est en carte grise collection, non gagée, et elle détient un passeport technique VHC lui donnant accès aux courses de côte et aux rallyes. Elle est donc éligible à de nombreuses épreuves historiques comme le Rallye Monte-Carlo, le Tour Auto Optic 2000 ou le Tour de Corse. Côté palmarès, avec six participations en rallyes à son actif, elle remporte autant de victoires à l’indice de performance, une 7ème position au général à la finale de la Coupe de France 2017 et une 8ème place au scratch au Rallye des Cévennes en 2018. La voiture n’a jamais été accidentée.
Le compteur affiche 5680 km. Plus significatif, le vendeur a parcouru 3460 km à son volant. Il a maintenant décidé de raccrocher son casque et d’arrêter la compétition.

Extérieur

Notre Escort porte une carrosserie tri-corps, caractérisée par ses ailes fines, spécifiques aux « petites motorisations », et par sa large calandre intégrant ses optiques ronds. Les passages de roues sont légèrement élargis. Un renfoncement est présent sur le bas du masque avant (photo 31). Certains éléments de carrosserie comme les garde-boues et un morceau du plancher passager ont été changés et tous les éléments corrodés ont été repris et traités. La caisse a été entièrement repeinte en Bleu Olympic. Elle présente aujourd’hui un bon état général, mais elle affiche des traces d’usage bien normaux compte tenu de son utilisation (photos 38, 39, 46 et 58). Elle est livrée avec huit roues supplémentaires identiques aux Minilite 13 pouces en alliage montées sur la voiture. Toutes sont équipées de pneus Kumho Ecsta V700 175/60 R13 (six en gomme k22 tendre et six en gomme k61 medium). Un train de pneus est neuf, les autres sont à mi-usure. Les capots avant et arrière sont en polyester. Le pare-brise est en verre feuilleté, et les autres vitres en polycarbonate fumé.

Intérieur

L’habitacle de cette Escort a lui aussi fait l’objet d’une préparation pour le rallye. L’intérieur est dépouillé, la sellerie a laissé place à des sièges baquets OMP à l’avant. La banquette arrière est enlevée. Les garnitures de portes ont été remplacées par des panneaux allégés plus simplistes. Celui de la portière droite présente quelques rayures (photo 107). Côté poste de pilotage, cette version GT bénéficie d’un tableau de bord en aluminium très complet affichant la vitesse, le régime moteur, la température d’eau, la pression d’huile, la tension de la batterie et le niveau du réservoir. Tous ces instruments sont fonctionnels. De son côté, le copilote a droit à un repose-pieds. L’équipage est protégé par des ceintures cinq points, des renforts spécifiques et un arceau homologué.

Mécanique

Sous le capot, tout est préparé pour les performances. Le travail a été effectué par le vendeur, mécanicien de formation. Initialement, on retrouvait le moteur d’origine de 4 cylindres et 1298 cm3 qui est encore en possession du vendeur. Le moteur a été changé, mais reste en version X-Flow, avec de nombreux éléments modifiés: culasse, soupapes d’admission, pistons forgés, vilebrequin équilibré, volant moteur allégé et équilibré, bielles allégées, arbre à cames avec ressorts de soupapes et coupelles renforcés, culbuteurs renforcés, allumeur modifié, carter à huile cloisonné. Le tout est alimenté par deux carburateurs Weber de 40 avec une pipe spéciale et une boite à air adaptée. L’échappement, l’alternateur et le radiateur ont également été modifiés. L’ensemble développe une puissance de 135 ch. Il est accouplé à une boîte manuelle renforcée à 4 rapports courts avec un embrayage course. A l’arrière, on retrouve un pont Banjo avec autobloquant et des arbres de roues renforcés. Pour stopper le tout, la Ford Escort est équipée de freins à disque à l’avant. Les suspensions avant et arrière sont assurées par des amortisseurs spécifiques (jambes et cartouches Bilstein, ressorts sur-mesure, barre stabilisatrice). La direction est directe et les trains sont montés sur rotules et silentblocs.
Les niveaux et la vidange ont été effectués en septembre 2020, en même temps que le réglage des trains. De nombreuses pièces sont fournies avec la voiture : rampe de phares, arbres de roues, arbre de transmission, boîte de vitesse, roues et pneus, amortisseurs et diverses pièces neuves (photos 153 à 156).


Enchères et commentaires

Meilleure Enchère Pas d'enchère
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 5

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre