Lot N°370 • Disponible pour achat immédiat – Prix 7 500 €

Autobianchi Bianchina Panoramica • 1968 CONTACTEZ-NOUS

Meilleure enchère :Pas d'enchère

Numéro du lot370

Vendeur affarisbullonati

Vendeur professionnel

Langues GB, IT

Lieu où se trouve le lot Frascati (Rome), Italie

Le plus Une 500 raffinée

Et aussi 9000 km depuis une restauration complète en 2013

Numéro de série125108

Cylindrée499 cm3

Nombre de cylindres2

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 4

Estimation 8000 – 10 000 euros

Description

Historique

La marque Autobianchi a été créée conjointement par la famille Bianchi, Fiat et Pirelli en 1955, sur les fondations de la société ébauchée 70 ans plus tôt par Edoardo Bianchi. L'objectif de Fiat était de répondre à une demande sans cesse croissante et de diversifier sa production, tout en bénéficiant d'un banc d'essai pour des solutions alternatives sans risquer d'éventuels effets négatifs sur ses propres modèles. En septembre 1957, à Milan, Giovanni Agnelli (Fiat), Alberto Pirelli et Giuseppe Bianchi présentèrent le premier modèle estampillé du nouveau label, la Bianchina. Cette petite berline ciblait une clientèle désireuse de se distinguer en acquérant une voiture au style plus raffiné que celui de la Nuova 500, dont elle reprenait la plateforme et la motorisation. La Bianchina Panoramica, une version break familial 2 portes, a vu le jour en 1960, quelques semaines après sa cousine, la Fiat 500 Giardiniera, fabriquée dans la même unité de production que possédait Bianchi à Desio. Toutes deux adoptaient la même architecture, avec un bicylindre à plat - et non plus en ligne - de 499 cm3 placé à l'arrière, sous le plancher, et un empattement allongé. L'exemplaire proposé date de 1968 et a été entièrement restauré en 2013 par le professionnel italien établi à Frascati, dans la banlieue de Rome, qui en a fait l'acquisition et au nom duquel est établi le certificat d'immatriculation. Depuis 2013, il a parcouru 9360 kilomètres, comme en témoigne le compteur, le kilométrage total étant inconnu. Il a été soumis à un contrôle technique en 2019, n’est ni gagé ni couvert par une garantie. Les manuels du constructeur sont fournis, mais pas le carnet d'entretien et le vendeur mettra l'acheteur en contact avec une entreprise spécialisée dans le transport national et international. Celui-ci est à la charge de l'acquéreur.

Extérieur

La carrosserie a retrouvé son état d'origine au terme d'une restauration intensive dans le but d'éliminer les défauts et toute trace de corrosion. Elle a été repeinte pour arborer ses couleurs sable et bordeaux. On observe quelques légères dégradations (peinture écaillée) au niveau du compartiment moteur (photos 045 à 050). Au fil des années, le chrome du parechoc arrière - remplacé en 2013 - a perdu de son éclat (photos 022, 024 et 027). Des pneus Dunlop 125 SR 12 avec un profil restant d'environ 70% sont montés sur les jantes de 12 pouces d'origine dont la couleur est assortie à celle du toit. La roue de secours est identique. Une originalité réside dans les phares supplémentaires en demi-lune installés sous le parechoc avant.

Intérieur

L'intérieur n'est pas d'origine. Il a été entièrement refait et personnalisé dans les règles de l'art par un artisan spécialisé en même temps que la carrosserie en 2013. Il comporte des garnitures (panneaux de porte, cloisons arrière et hayon) en similicuir rouge marbré de gris et les sièges sont à l'unisson. Les instruments de bord sont tous fonctionnels. Il y a des signes d'usure sur la moquette revêtant le passage de roue côté conducteur (photos 062 et 066). La totalité du plancher de l'habitacle, y compris le tunnel central, est protégé par des tapis de sol en caoutchouc rouge et noir. Le plancher des coffres avant et arrière est lui aussi recouvert par des tapis de protection. Conséquence normale de leur utilisation, le caoutchouc des pédales est érodé (photo 065 et 066), tandis que le chrome du levier de vitesse a également subi les outrages du temps (photos 060, 061 et 067).

Mécanique

Le moteur et la boîte manuelle à 4 rapports d'origine ont été totalement refaits en 2013. Tous les éléments mécaniques usagés ont été remplacés et aucun défaut de fonctionnement n'est signalé. Des imperfections - peinture effritée ou défraîchie - sont visibles sur le couvercle du boîtier du filtre à air, la bobine d'allumage et le réservoir d'essence. Une révision selon les normes en vigueur sera effectuée avant la livraison de la voiture. La trousse à outils d'origine complète est fournie.


Enchères et commentaires

Meilleure Enchère Pas d'enchère
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 1

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre