Lot N°452

Bugatti Type « Baby » - Reproduction • 1990

Mise à prix:9 000 € Enchères à venir

Numéro du lot452

Vendeur Amédée

Vendeur professionnel

Langues FR, GB

Lieu où se trouve le lot Monaco, Monaco

Le plus Un beau jouet

Et aussi Pour les petits et les grands !

Numéro de sérieInapplicable

CylindréeInapplicable cm3

Nombre de cylindres0

Transmission

Nombre de rapports Inapplicable

Estimation 15 000 – 20 000 euros

Description

Historique

Conçue à l’origine par Ettore Bugatti pour son fils Roland, la Bugatti Type « Baby » était une réduction à l’échelle ½ de la Bugatti 35 Grand Prix. Devant l’engouement suscité auprès des clients de la marque, le « Patron » décida de mettre ce luxueux jouet en production. Ainsi, c’est lors du Salon de l’Automobile de Milan 1927 qu’il fut présenté de manière officielle. Mue par un moteur électrique de 12V, équipée de freins sur les 4 roues et habillée d’une carrosserie en aluminium, la Baby pouvait atteindre entre 15 et 18 km/h et se destinait à des enfants entre 6 et 8 ans. L’empattement de 122 cm des premiers exemplaires fut augmenté de 10cm dans un second temps pour une question d’habitabilité.
A l’image de toute la production Bugatti, le faible nombre d’exemplaires construits à l’époque (on parle de moins de 500 unités pour la Baby) incita très tôt des collectionneurs et sociétés spécialisées à en réaliser des reproductions, à l’image de celle-ci, d’un empattement de 131cm, que l’actuel propriétaire a achetée en 1990 auprès d’une société aux Pays Bas disparue depuis longtemps. Le constructeur n’est pas connu et aucun numéro de série frappé à froid sur la tôle formant dossier ou sur la cloison pare-feu n’a été relevé. Aucun document n’accompagne ce jouet.

Extérieur

La carrosserie est en aluminium. La peinture bleue est globalement en bel état à l’exception de quelques éclats et une éraflure sur la pointe Bordino (photo 034). Les 5 jantes sont en aluminium coulé, comme à l’origine, et chaussées de pneumatiques n’ayant pas ou peu servi, mais secs et craquelés. Le capot à louvres est amovible et fixé par des lanières en cuir comme il se doit. On observe des traces d’oxydation superficielles sur l’essieu avant et les lames de ressort avant (photo 013).

Intérieur

L’apprenti pilote, lorsqu’il monte à bord, est accueilli pas un siège tendu de cuir marron. Face à lui, il trouve le traditionnel tableau de bord en aluminium bouchonné, le volant en acier et la commande de marche. Sous sa main droite, à l’extérieur de la carrosserie, tombe le levier de commande des freins.

Mécanique

Mécaniquement complète et fonctionnelle selon son propriétaire, cette jolie Baby verra sa batterie remplacée pour la vente. Le faisceau électrique semble en bon état. Tout comme les versions originales, le boitier de direction est à vis, les 4 freins sont commandés par des câbles et l’essieu avant reprend la forme de la fameuse pièce forgée et polie que l’on retrouvait sur le Type 35, considérée par beaucoup comme une œuvre d’art à elle seule.


Enchérir et commenter

Enchères non commencées
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 1

Enchérir

Temps restant
Pendant les deux dernières minutes des enchères, l'horloge se réinitialise à deux minutes après chaque nouvelle enchère. Cela se répète jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'enchère et que la vente se termine.

Fin des enchères

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre