Lot N°478

Porsche 911 (964) Roadster America • 1992

Mise à prix:76 000 € Enchères à venir

Numéro du lot478

Vendeur PAM

Vendeur particulier

Langues FR

Lieu où se trouve le lot L'Isle Adam (95), France

Le plus Rarissime série limitée

Et aussi ‘Matching numbers’ avec historique connu

Numéro de sérieWPOCB2966NS460947

Cylindrée3600 cm3

Nombre de cylindres6

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 5

Estimation 90 000 - 110 000 euros

Description

Historique

La Porsche 911 ‘Typ 964’, nouvelle version de la mythique 911, est présentée en 1988. Dès le départ, le client a le droit à un moteur 3,6 litres de 250 ch, toujours refroidi par air. Ensuite, il peut choisir entre 2 et 4 roues motrices et entre trois carrosseries : coupé, Targa et cabriolet. La Turbo arrive en 1990... mais la gamme n'est toujours pas complète. En Europe on trouvera des Carrera RS, des Speedster, des Anniversaire. Le marché nord-américain aura droit, lui, à ‘sa’ Porsche 964 exclusive : l'America Roadster, apparue en 1992 et limitée à 250 exemplaires. Le nom n'est pas choisi au hasard puisqu'il commémore les 21 Porsche 356 du même nom construites à la demande de l'importateur Max Hoffmann tout juste 40 ans plus tôt. Si cette dernière est méconnue, c'est pourtant elle qui inspirera la mythique Speedster. Pour en revenir à cette 964 spéciale, on notera que c'est la seule Porsche 911 à s'être appelée Roadster. Il faut aussi préciser que sa silhouette est connue en Europe puisqu'elle y fut vendue, à quelques détails près, sous le nom de Carrera 2 Cabriolet Turbo Look. L'auto reprend donc de nombreux éléments à la Turbo : son châssis et ses voies sont élargies, les trains sont forcément adaptés tandis que l'aileron a disparu. L'auto se dote de jantes de 17". Par contre, sous le capot arrière, c'est bien le moteur de 250 ch de la Carrera 2 que l'on retrouve.
L'historique de l’exemplaire proposé -rarissime en Europe- est complet et connu notamment grâce au système américain Carfax qui mentionne les ventes, les kilométrages et les différents contrôles techniques (photos 069 à 073). Il atteste ainsi d'un achat en Septembre 1992, puis de l'existence de trois autres propriétaires, tous en Californie, de 1995 à juin 2016, date de son acquisition par le vendeur. La voiture est équipée d'un traqueur avec un abonnement à jour et d'une alarme. La trousse à outils, complète, d'origine, est présente, tout comme le carnet d'entretien, et toutes les factures depuis 2016. Le dernier contrôle technique date de novembre 2020, il est valable deux ans. Enfin, notre America Roadster a eu les honneurs d'un article dans RS Magazine (photos 066 à 068).

Extérieur

Le noir qui lui va bien est la couleur qu'elle arborait à sa sortie d'usine. Si quelques travaux de peinture ont pu être faits avant 2016 et son achat par son propriétaire actuel, ils ont été bien faits avec une épaisseur de peinture constante sur toute l'auto. Surtout ils n'étaient pas dus à un quelconque choc. Quelques petits défauts notamment sur le bouclier avant ou le capot moteur sont à noter (photos 025, 027 et 028). Les protections placées devant les roues arrières montrent des craquelures mais restent entières (photos 024 et 026). Le monogramme Roadster, spécifique à cette série limitée, est bien présent.
La capote et sa lunette arrière souple bénéficient d’une armature refaite en 2018.
L'auto repose sur des jantes alliage type Cup de 17" chaussées de pneumatiques Hankook présentant une usure de 20%. La roue de secours est équipée de la même façon.

Intérieur

L’America Roadster possède toujours son intérieur cuir d'origine, de couleur marron clair/beige. Tous les instruments de la large planche de bord fonctionnent. Les compteurs sont logiquement en miles. L’odomètre affiche 92380 miles (148671 km), dont 13000 (20921 km) avec l'actuel propriétaire. La partie supérieure de la planche de bord ne semble pas avoir souffert, une chose pas si évidente sur des Porsche californiennes. Derrière les sièges à commande électrique, on ne trouve pas deux places additionnelles mais des espaces moquettés prévus pour accueillir quelques bagages supplémentaires.
Côté équipements, on retrouve l'air conditionné, un système hifi stéréo et la fermeture centralisée.

Mécanique

Le moteur de 3,6 litres et 250 ch est ‘matching numbers’ et accolé à sa boîte 5 vitesses manuelle. En 2016, le propriétaire actuel a fait procéder à une révision complète comprenant l’embrayage, la distribution et l’étanchéité moteur. Le dernier entretien date de fin 2020. La liste des travaux comprend la vidange avec remplacement du filtre à huile, le remplacement du liquide de freins et de l'accumulateur de pression d'assistance au freinage, la vérification de l'éclairage et des différents organes du véhicule.
À cette occasion, le contrôle technique a été passé ne révélant que des soucis mineurs : l'orientation d'un des feux de brouillard avant et la protection des amortisseurs avant.


Enchérir et commenter

Enchères non commencées
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 0

Enchérir

Temps restant
Pendant les deux dernières minutes des enchères, l'horloge se réinitialise à deux minutes après chaque nouvelle enchère. Cela se répète jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'enchère et que la vente se termine.

Fin des enchères

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre