Lot N°549

Alfa Romeo Giulietta 1300 TI • 1961 CONTACTEZ-NOUS

Meilleure enchère :Pas d'enchère

Numéro du lot549

Vendeur LMP

Vendeur professionnel

Langues GB, IT, ES, DE

Lieu où se trouve le lot Palermo (Sicile), Italie

Le plus Giulietta, la petite fiancée de l’Italie !

Et aussi Deux propriétaires et dans son état d’origine

Numéro de sérieAR132505

Cylindrée1290 cm3

Nombre de cylindres4

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 4

Estimation 13 000 – 16 000 euros

Description

Historique

Présentée au salon de Turin en 1955, un an après le coupé Sprint, la berline Alfa Romeo Giulietta a marqué pour le constructeur italien, au même titre que la 1900 dont elle est dérivée, le passage du stade artisanal à celui de la production en grande série. L'origine du nom attribué au projet Tipo 750 fait l'objet de plusieurs interprétations. Outre l'évidente référence à l'œuvre de William Shakespeare, Roméo et Juliette, d'aucuns évoquent une réminiscence d'un repas dans un grand restaurant parisien pendant le salon de l'auto 1950, où était dévoilée la 1900. Huit dirigeants de la marque étaient présents et furent abordés par un prince russe déchu qui chantonnait des comptines aux convives pour joindre les deux bouts. Il leur aurait susurré: "je vois huit Roméo, mais aucune Juliette." Le souvenir de ce poème burlesque improvisé aurait resurgi quatre ans plus tard lors d'une réunion destinée à choisir le patronyme de celle qui allait devenir "la fiancée de l'Italie".
Pour l'anecdote, le magazine italien Quattroruote a consacré à la Giulietta la couverture de son premier numéro, paru en février 1956. Laquelle couverture a même motivé l'émission d'un timbre commémorant le 50e anniversaire du titre en 2006. Ce numéro 1 a été réédité et joint à celui de mai 2010, à l'occasion de l'arrivée du modèle portant ce millésime. La version 1300 TI (Turismo Internazionale) est apparue en 1957 avec des modifications esthétiques mineures, notamment au niveau des feux arrière, et un moteur 4 cylindres de 1290 cm3 double ACT de 65 ch à 6100 tr/mn (contre 50 ch à 5200 tr/mn antérieurement), accouplé à une boîte de vitesses mécanique à 4 rapports commandés au volant. L'exemplaire proposé date de 1961 et a eu deux propriétaires qui ont parcouru les 58248 kilomètres affichés par le compteur et certifiés par le professionnel auquel l'actuel titulaire du certificat d'immatriculation de collection italien depuis juillet 2019 a confié la vente. La voiture se trouve en Sicile, près de Palerme, dans son état d'origine. Elle a stationné dans un garage fermé, ne bénéficie pas d'une garantie et n'est pas gagée. Le contrôle technique a été effectué en octobre 2019. Le Registre Italien Alfa Romeo a délivré un certificat d'intérêt historique le 9 janvier 2006. Les manuels du constructeur sont fournis et quelques pièces de rechange sont incluses : rétroviseurs neufs, clignotants et deux essuie-glaces. Le vendeur propose l'organisation du transport national ou international à la charge de l'acquéreur après concertation avec ce dernier.

Extérieur

La carrosserie, les pare-chocs et les chromes présentent d'inévitables défauts inhérents à l'âge et à l'utilisation de véhicule qui n'a pas été restauré (photos 009 à 021). De couleur blanche, la peinture est d'origine. Le châssis porte des traces de corrosion (photos 041-046) mais le vendeur indique qu'elle est superficielle, soulignant qu'il ne s'agit pas de rouille traversante. Le silencieux d'échappement a été remplacé. Chaussées de pneus Firestone F-560 155 R dont le profil restant est d'environ 80%, les jantes en tôle de 15 pouces sont d'origine. De légers dommages et une oxydation des enjoliveurs sont discernables (photos 037 à 040). La roue de secours est montée d’un pneu Kleber C1 145 SR 15 qu’il serait préférable de remplacer.

Intérieur

L'intérieur est entièrement d'origine et n'a subi aucune modification. Cela concerne la sellerie, avec des sièges en similicuir noir et tissu gris strié de blanc, en harmonie avec les contreportes, le revêtement en caoutchouc du plancher et du tunnel central, le pédalier et le ciel de toit. Ce dernier présente des auréoles autour des ouvrants et de la lunette arrière (photo 066), vraisemblablement dues à de l'humidité. Egalement d'origine, la planche de bord comporte l'instrumentation complète de série. Le tachymètre linéaire surmonte les indicateurs de niveau d'huile et d'essence et est encadré par le compte-tours et les jauges de température d'huile et d'eau. Tous les instruments sont en état de marche. On note une éraflure sous la clé de contact, sans doute provoquée par le frottement d'un porte-clés (photo 054). Le volant à deux branches d'origine est pourvu d'un cercle chromé servant à actionner l'avertisseur sonore. Il présente une patine conforme à son âge, de même que les leviers de réglage de la température et de l'aération.

Mécanique

Le moteur d'origine (matching number) a été régulièrement entretenu et a fait l'objet d'une révision approfondie en octobre 2019. La boîte de vitesses n'a pas nécessité d'intervention, mais l'embrayage a été changé. Le système de freinage a été rénové, de même que l'équipement électrique. Un cric est fourni.


Enchérir et commenter

Meilleure Enchère Pas d'enchère
Nombre total d'enchères 0
Nombre total de commentaires 1

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre