Lot N°634

Ford Mustang 289 ci Cabriolet • 1967 VENDU

Meilleure enchère:42 500 €

Numéro du lot634

Vendeur Amédée

Vendeur professionnel

Langues FR, GB

Lieu où se trouve le lot Monaco, Monaco

Le plus Le mythique moteur 289 CI

Et aussi Pack Sports Sprint et nombreuses autres options d’origine

Numéro de série7F03C217799

Cylindrée4700 cm3

Nombre de cylindres8

Transmission Automatique classique

Nombre de rapports 3

Estimation 45 000 – 55 000 euros

Description

Historique

Avec le lancement de la Mustang en avril 1964, Ford anticipe le besoin de tout un pan de la clientèle américaine pour une voiture relativement spacieuse et compacte, tout en étant moins onéreuse que la Thunderbird. Ainsi, la nouvelle venue reprenait la plateforme de la Falcon, selon un concept imaginé par Lee Iacocca, alors numéro deux de Ford. Les responsables du bureau de style retiennent pour leur part le projet de Joe Oros. Le résultat connaît un succès instantané et, à la fin de l’année 1964, Ford en a déjà vendu 263 434 exemplaires ! Plusieurs mécaniques, à six et huit cylindres sont proposées afin de séduire le plus grand nombre d’acheteurs potentiels. En 1965, la gamme est complétée d’une version fastback qui prend place aux côtés du coupé " hard top " et du convertible. Le nouveau modèle 67 se distingue par des améliorations stylistiques et mécaniques. Plus long, il dispose de voies élargies et d’un train avant redessiné, la caisse et le châssis sont renforcés, le compartiment moteur est agrandi afin de recevoir, en option, le moteur 390 ci, tandis qu’une calandre plus agressive est adoptée.
Ainsi que le confirme son « Marti Report », ce cabriolet a été commandé en juin 1967, puis est sorti en juillet 1967 des usines Ford de Dearborn, dans le Michigan avant d’être vendu par Downtown Motors. S’agissant d’un code C, il était équipé du moteur V8 de 289 ci et 200 HP, ici accouplé à la transmission automatique C4 Cruise O Matic. Il dispose de nombreux équipements optionnels, tels que le Pack Sports Sprint et d’autres détaillés plus loin, qui le rendent particulièrement attrayant. Son propriétaire en a fait l’acquisition en juillet 2019, et la voiture est aujourd’hui proposée par un professionnel monégasque, immatriculée à Monaco et libre de tout gage. Elle est accompagnée du Marti Report au format « Elite », qui comprend, encadrées, une reproduction de la plaque d’entée de porte, les statistiques de production de l’exemplaire, les caractéristiques de sortie d’usine ainsi que la liste des options. Ce document précise qu’il s’agit de l’unique Ford Mustang cabriolet 1967 dans cette configuration de couleurs et équipée de cette mécanique et de ces options.

Extérieur

La carrosserie a été repeinte dans sa teinte d’origine, le « Nightmist blue », ainsi que le confirme la plaque constructeur. La capote en vinyle beige est en bon état d’usage, tout comme le couvre-capote en vinyle assorti à la carrosserie. Le capot est agrémenté de louvres optionnelles. La carrosserie est complète de ses badges, baguettes et accessoires, à l’exception du « A » du logo « Mustang » sur l’aile avant droite qui est manquant. La voiture a été équipée de 4 jantes de 14’’ en acier chromé et sont chaussées de pneus Minerva Radial 109 dans un état proche du neuf et datant de 2009. La roue de secours est quant à elle en acier peint.

Intérieur

Les données constructeur confirment que la voiture disposait, à sa sortie d’usine, de l’intérieur standard en vinyle noir avec sièges séparés, ce qui toujours d’actualité. Le premier propriétaire avait en outre sélectionné plusieurs équipements optionnels tels que la climatisation (dont le compresseur a été remplacé en 2020), l’autoradio AM, la direction assistée (remise en état en Allemagne en 2017), le système de volant amovible « tilt away », ou encore les vitres teintées. L’instrumentation au tableau de bord est complète et fonctionnelle, y compris la montre. Quatre haut-parleurs modernes avaient été adaptés. Enfin, dans le coffre, on retrouve le cric dans sa housse d’origine.

Mécanique

A l’ouverture du capot, le gros filtre à air chromé inclus dans le pack Sports Sprint saute aux yeux. Un examen plus minutieux révèle que des cache-culbuteurs chromés Ford Racing ont également été montés. Plusieurs factures de travaux réalisée en Allemagne entre 2016 et 2017 accompagnent la voiture, pour un total de plus de 7000€.


Enchérir et commenter

Meilleure Enchère 42 500 € par NicMich

Réserve presque atteinte

Nombre total d'enchères 5
Nombre total de commentaires 7

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre