Lot N°637

Buick Skylark 2-door convertible • 1963 VENDU

Meilleure enchère:14 000 €

Numéro du lot637

Vendeur Kelider

Vendeur particulier

Langues FR, GB, DE

Lieu où se trouve le lot Strasbourg (67), France

Le plus Toute l’Amérique des sixties condensée en 5 mètres

Et aussi Le plein air tranquille

Numéro de série3J2521952

Cylindrée3470 cm3

Nombre de cylindres8

Transmission Automatique classique

Nombre de rapports 2

Estimation 16 000 – 22 000 euros

Description

Historique

Apparu pour la première fois en 1953 pour désigner une version spéciale de la Roadmaster, le nom de Skylark a figuré au catalogue de Buick sans discontinuer jusqu’en 1997. Toutefois, au cours de ses premiers millésimes, cette appellation ne correspondait qu’à des dérivés de modèles existants et il fallut attendre 1962 pour qu’apparaisse la première Skylark à part entière. Considérée comme une compacte sur le marché nord-américain, l’auto revêtait une tout autre identité sur les routes européennes ; ses 4,90 mètres de long la rendaient en effet plus imposante que la plupart des grandes routières contemporaines du Vieux Continent. Quoique la Skylark ait été proposée sous la forme de quatre carrosseries différentes, c’est bien sûr la Convertible qui incarne la variante la plus désirable d’une voiture qui, au demeurant, fut la première Américaine de série équipée d’un moteur V6, aux côtés des huit-cylindres traditionnels.
Mise en circulation en 1963, la voiture proposée à la vente appartient au dernier millésime de cette série, avant le profond restylage survenu l’année suivante. Immatriculée en carte grise « collection », il s’agit donc d’un cabriolet à deux portes animé par le V8 de 215 cubic inches, soit environ 3,5 litres de cylindrée, développant 200 chevaux SAE et associé à une boîte automatique à deux rapports plaisamment nommée « Dual Path Turbine Drive », commandée par un sélecteur au volant. Importée en Europe en février 2018, l’auto a été rachetée le mois suivant par son possesseur actuel. Le vendeur a parcouru environ 500 miles sur les 56000 -non certifiés- qu’affiche le totalisateur. Ce lot n’est ni garanti, ni gagé. Le contrôle technique date de mai 2021.

Extérieur

La carrosserie a été remise en état à l’initiative d’anciens propriétaires. Conforme à l’origine, la peinture bleue, « Marlin Blue », selon la nomenclature du constructeur, a fait l’objet d’une réfection complète, non datée mais antérieure à l’arrivée de la voiture en Europe. L’ensemble des logos et des badges d’identification du modèle sont présents, ainsi que les parties chromées. Les jantes en acier de 13 pouces sont d’origine et comportent leurs enjoliveurs avec l’inscription « Skylark » en leur centre. Les pneumatiques avant (de marque Rotalla) et arrière (de marque Kumho) sont usés à 10 % et équipés de flancs blancs. De dimensions identiques aux quatre autres, la roue de secours est présente dans le coffre et est équipée d’un pneu Goodyear. On peut noter une dégradation de l’état du joint d’étanchéité de la malle arrière (photos 059, 061, 062 et 063).

Intérieur

Réalisée en Skaï bleu et coordonnée à la teinte de la carrosserie, la sellerie (référence constructeur 119 « Blue Vinyl ») est d’époque. On remarque une légère salissure de l’accoudoir arrière gauche et un décollement de la garniture inférieure gauche de la banquette arrière (photo 098) ; le même phénomène, de moindre importance, est également présent à droite (photo 099). L’instrumentation est complète et opérationnelle. De plus, la voiture est équipée d’un autoradio Buick d’époque, intégré au meuble de bord mais non fonctionnel. De couleur noire, les tapis de sol sont frappés de l’écusson de la marque. Les quatre vitres et la capote, de couleur beige, disposent de commandes électriques et sont en état de fonctionnement ; courant 2020, le vendeur a fait réviser l’installation électrique par l’atelier F.L. Equip’Auto, à Herrlisheim.

Mécanique

« Matching numbers », le moteur et la transmission n’ont, à la connaissance du vendeur, fait l’objet d’interventions majeures. Tout en aluminium, ce V8 d’excellente réputation est, substantiellement, celui qui fut cédé à Rover pour connaître la longue carrière que l’on sait. Les 200 ch promis par la fiche technique sont revendiqués via une inscription sur le filtre à air (photo 051).


Enchérir et commenter

Meilleure Enchère 14 000 € par NicMich

Réserve presque atteinte

Nombre total d'enchères 1
Nombre total de commentaires 2

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre