Lot N°695

Autobianchi 500 Giardiniera • 1976 VENDU

Meilleure enchère:9 800 €

Numéro du lot695

Vendeur LMP

Vendeur professionnel

Langues GB, IT, ES, DE

Lieu où se trouve le lot Carini (Sicile), Italie

Le plus Remise en état achevée en 2021

Et aussi Un utilitaire découvrable qui ne manque pas de charme

Numéro de série313192

Cylindrée499 cm3

Nombre de cylindres2

Transmission Manuelle

Nombre de rapports 4

Estimation 9 500 – 11 000 euros

Description

Historique

La Fiat 500 Giardiniera, version familiale de la Nuova Cinquecento présentée en 1960, a arboré le sigle d'Autobianchi dès 1966. Elle fut dans un premier temps commercialisée parallèlement par les deux marques, puis l'Autobianchi resta seule en lice à partir de 1968. A part le badge du constructeur, la seule différence notable concerne les vitres arrière avec entrebâillement à compas et non plus coulissantes. Sa conception est héritée de la Bianchina Panoramica, avec laquelle elle partage son bicylindre à plat de 499,5 cm3 placé sous le plancher arrière. Caractérisé par ses portières à ouverture inversée, le modèle proposé date de 1976. Il s'agit donc d'une des dernières unités sorties de l'usine de Desio, la production ayant cessé en 1977. La voiture se trouve à Carini, non loin de Palerme en Sicile, où elle stationne dans un garage fermé. Elle a fait l'objet d'une restauration achevée en juin 2021 par le professionnel italien qui la met en vente pour le compte de son deuxième propriétaire - qui l'a acquise en mars 2021 -, titulaire du certificat d'immatriculation italien. Le compteur, dont le vendeur ne peut garantir la fiabilité, affiche 43590 km, le petit break n’ayant parcouru qu’environ 10 km depuis sa remise en état. Elle n'est ni gagée ni couverte par une garantie et sera soumise au contrôle technique selon les normes italiennes en vigueur avant la livraison. Une copie du manuel d’utilisation en italien est fournie. Une série de photos montre la voiture avant et pendant les différentes phases de la remise en état. Le vendeur propose également l'organisation du transport national/international aux frais de l'acheteur après concertation.

Extérieur

La carrosserie a été repeinte de couleur bleu foncé 456 d’origine. La carrosserie a été poncée, les bas de caisses remis en état puis traités avant peinture (photos 070 à 107). Les soubassements sont restés d’origine et les planchers repeints laissent apparaître des traces d'oxydation (photos 28 et 29). De nombreux éléments ont été remplacés : la capote noire et le ciel de toit blanc (neufs, Fiat 500 Giardiniera), la lame du pare-choc arrière chromée (origine Fiat 500), les essuie-glaces, le rétroviseur extérieur, tous les joints et garnitures en caoutchouc, le revêtement intérieur du capot, ainsi que les courroies de maintien du cric et de la roue de secours. Le logo Fiat qui figurait sur la calandre (photo 052) fait place à celui d'Autobianchi, tandis que celui situé au centre du volant (photo 065) avant la restauration est supplanté par un bouton-poussoir noir original dans un souci de conformité à l’origine. Les jantes de 12 pouces qui étaient montées sur la voiture avant sa restauration n'étant pas celles d'origine, elles ont été remplacées par des jantes d'occasion rénovées, poncées et repeintes. Quatre d’entre elles sont chaussées de pneus Deestone 125-R12 62S neufs ornés d'un flanc blanc thermoformé. Les plaques d'immatriculation italiennes de 1976 (TP, ville de Trapani) font partie du lot.

Intérieur

L'intérieur a également fait l'objet d'une restauration avec le même objectif de conserver la physionomie d'origine du véhicule. Les sièges ont été restaurés jusqu'aux cadres, qui ont été repeints à la poudre puis recouverts de similicuir marron avec passepoil noir et les panneaux latéraux avant et arrière assortis à la sellerie sont neufs. Le plancher et le tunnel central sont protégés par un revêtement en caoutchouc neuf comme celui de l'installation d'origine en usine (hormis celui enveloppant les passages de roue arrière d'origine qui a été conservé), recouvert par de nouveaux tapis de sol également en caoutchouc, d'une couleur assortie à celle des sièges. L'instrumentation complète et les commandes du tableau de bord sont d'origine et en état de fonctionnement. Les caoutchoucs recouvrant le pédalier, les joints de portes, de déflecteurs et de vitres, tout comme, le soufflet protégeant la base du levier de changement de vitesse ont été remplacés.

Mécanique

Le moteur d'origine (matching number) a été nettoyé, vidangé, révisé et mis au point en juin 2021. Aucune pièce n'a été changée. La transmission, dont la boîte de vitesses à 4 rapports, n'a fait l’objet d’aucune intervention. Le réservoir de carburant a quant à lui été nettoyé et repeint. Le vendeur n'indique aucun défaut de fonctionnement. La voiture dispose de son outillage d’origine, à l'exception du tournevis à manche en bois, remplacé par un plus récent. L'une des charnières du boîtier en plastique est brisée (photo 119).


Enchérir et commenter

Meilleure Enchère 9 800 € par Yves

Réserve atteinte

Nombre total d'enchères 3
Nombre total de commentaires 6

Ajouter un commentaire

Pour commenter, connectez-vous ou devenez membre